Cloturer un compte bancaire : conditions et procédure à suivre

Quelle est la procédure pour clôturer un compte bancaire ?

Clôturer son compte bancaire arrive plus souvent qu’on ne le pense. L’on peut le faire pour différentes raisons, mais le changement de banque est celle que beaucoup avancent. Tout comme l’ouverture, la fermeture d’un compte bancaire nécessite de suivre une procédure. Quelle est-elle donc ? Nous vous disons tout.

Qui peut clôturer un compte bancaire ?

L’initiative de la clôture d’un compte bancaire peut provenir des deux parties impliquées, c’est-à-dire du client d’un côté et de la banque de l’autre côté. Cependant, il est rare de voir une banque fermer le compte de son client. Par contre, l’initiative vient plus couramment du client qui trouve peut-être les frais prélevés trop excessifs. En tant que client, vous avez donc parfaitement le droit de clôturer votre compte en banque, et ce à n’importe quel moment. Précisons que la clôture peut porter aussi bien sur les comptes courants que les comptes d’épargne.

Une fermeture de compte à l’initiative du client : la procédure

Pour fermer définitivement votre compte bancaire, il vous faudra rédiger une lettre que vous enverrez à la banque par courrier recommandé avec accusé de réception (c’est la procédure à distance.) Mais vous pouvez aussi vous rendre directement sur place. Généralement, c’est la démarche pour informer la banque de votre désir de mettre fin à votre collaboration. La lettre doit contenir quelques informations prioritaires dont :

  • noms et prénoms
  • nom de la banque
  • numéro du compte à clôturer
  • nom de l’agence où le compte a été ouvert

En plus de ces informations, vous devez préciser le moyen de recouvrement de la somme restant sur votre compte. Vous pouvez choisir un règlement par virement bancaire (préciser le numéro de compte et joindre un RIB) ou un règlement par chèque.

Dans le cas où le compte à clôturer est un compte conjoint, la lettre doit être signée par les deux conjoints pour rassurer la banque que l’un comme l’autre est informé de la démarche. Après l’envoi de la lettre, le compte devrait être clôturé dans les 30 jours suivants. Cependant, vous pouvez vous tenir informer de la suite des choses en contactant la banque par téléphone.

Clôture d’un compte par la banque : pourquoi ?

Le client n’étant pas seul à décider de l’existence ou de la clôture d’un compte, la banque peut également prendre l’initiative de mettre fin à la relation. Dans ce cas, la banque doit avertir le client un (01) ou deux (02) mois avant la clôture du compte. C’est un temps qui permettra au client de prendre ses dispositions avant qu’il ne soit trop tard.

Les différentes raisons qui peuvent pousser une banque à fermer le compte de son client sont : l’insolvabilité du client, la non-rentabilité du compte ou l’inactivité. Lorsque c’est la banque qui décide de fermer votre compte, elle vous paie la somme disponible sur votre compte, mais à l’inverse si vous devez à la banque, il faudra tout solder.

Les dispositions à prendre avant de fermer son compte bancaire

Clôturer un compte bancaire est une décision importante qui mérite que quelques dispositions soient prises au préalable. Pour commencer, veillez à ouvrir un nouveau compte avant de clôturer l’ancien. Ainsi, vous pourrez déjà y faire vos transactions sans attendre. Vous devez également vous assurer que l’ancien numéro de compte soit remplacé par le nouveau dans vos dossiers au travail. Cela évitera que des dépôts soient encore faits sur l’ancien compte.

On conseille également de retirer tous les sous du compte avant de lancer la procédure de clôture. Dans le cas contraire, vous pourriez mettre plus de temps à toucher votre argent tant que la banque n’aura pas effectué la clôture. Mais attention, si vous avez fait des chèques à des tiers, il est préférable de laisser l’argent sur le compte pour que les retraits soient effectués sans embûches.

Articles similaires

You might also like

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *