Devenir membre d'une association : les raisons et la procédure

Pourquoi et comment devenir membre d’une association ?

Si vous aimez bien vous sentir utile ou  apporter  votre touche personnelle au perfectionnement de la société, alors vous ferez mieux d’intégrer une association.  Une association désigne un groupe de personnes qui s’entendent pour exercer une activité en commun de façon désintéressée. On remarque aujourd’hui que de plus en plus de Français intègrent les associations. Les chiffres  et statistiques le confirment  d’ailleurs mieux. Si vous souhaitez vous sentir utile aussi, alors voici comment intégrer une association.

Qui peut devenir membre d’une association ?

Il n’existe pas de conditions ou un statut particulier pour devenir membre d’une association. En effet, tout le monde peut être membre d’une association, même les mineurs, les majeurs sous tutelle et les majeurs sous curatelle. Toutefois, ces derniers doivent justifier d’une autorisation parentale.

Lorsqu’une association recrute des salariés, ces derniers peuvent également être membre de l’association. Généralement, ce cas fait l’objet d’une règlementation qui exige cette adhésion. Un militaire peut aussi faire partie des membres d’une association à condition que cette dernière ne soit pas à caractère politique. En cas de doutes, faites un tour sur ce site afin de bénéficier de conseils d’expert et d’orientations.

Les membres d’une association ne sont pas uniquement des personnes physiques. Des personnes morales peuvent aussi devenir membre d’une association. Il peut s’agir d’une société, d’une association ou d’une collectivité locale.

 Adhérer à une association : comment procéder ?

Généralement, pour devenir membre d’une association, une simple demande suffit. Les intéressés devront alors consulter les statuts et le règlement intérieur rédigés à cet effet. Il peut arriver qu’une association réclame une cotisation à l‘adhésion ou que les nouveaux membres remplissent un bulletin d’inscription. Il s’agit là de la forme la plus simple d’adhésion, mais parfois certaines associations inscrivent dans leurs statuts, des formalités d’adhésion. La loi française étant très souple à leur égard, elle leur permet d’avoir le libre choix de leurs membres.

Quelles sont les conditions d’adhésion à une association ?

Toute association est libre de fixer des formalités ou conditions nécessaires pour l’adhésion de leurs membres. Ces dernières doivent être clairement rédigées dans les statuts et peuvent faire l’objet d’une modification à tout moment. En conséquence, toute personne désireuse de devenir membre d’une association se doit de les respecter. Ces conditions peuvent consister en la fixation d’une date limite annuelle pour les demandes d’admission ou l’exigence d’une procédure particulière pour les formalités.  L’association peut aussi subordonner l’adhésion à un parrainage effectué par le nouveau membre. L’accord obligatoire du conseil d’administration ou de l’assemblée générale peut être aussi requis. Au-delà de tout cela, il faut dire que les formalités ou conditions imposées par l’association sont limitées.

Les limites aux formalités d’adhésion

Si les associations ont la liberté de fixer des conditions pour l’adhésion de nouveaux membres, tout comme les banques pour la clôture de compte, elles sont toutefois  limitées dans leur choix.  En conséquence, elles sont tenues de fixer des conditions logiques et fondées. Les critères fixés ne doivent donc pas être discriminatoires et porter par exemple sur :

  • le sexe ;
  • l’âge ;
  • l’origine raciale ;
  • la religion ;
  • l’opinion politique.

Par contre, les considérations de sexe ou d’âge peuvent être prises en compte lorsqu’elles sont en lien avec l’objet de l’association.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *